mercredi 20 janvier 2010

Le parcours d'une toxicomane

J'ai 30 ans, une toxicomane et alcoolique, en guérison. Mon histoire diffère peu en maints aspects de celles d'innombrables autres que j'ai entendues dans les salles du Programme en 12 étapes que je suis. Je me considère chanceuse d'être ici, et en état d'écrire. La guérison a en de nombreux aspects changé ma vie au-delà de toute reconnaissance.

Cependant, la chose avec laquelle je me bats encore est mon expérience de la prostitution : être une partenaire battue, une poupée gonflable, traitée comme une moins qu'humaine. Je souffre de syndrome de stress post-traumatique et je subis des flashbacks et des pensées intrusives fréquentes.

Cela me rend malade quand les médias et l'industrie du sexe parlent de choix et de liberté : ces mots n'ont aucune place dans mon expérience ou dans les expériences des autres femmes que j'ai croisées quand je "travaillais" et depuis, pendant le processus de guérison. Le langage du choix n'a aucun sens dans un contexte de violence, d'addiction, et de problèmes de santé mentale.

J'écris ce blog pour donner un peu de voix à la réalité de la prostitution. Quand j'étais en plein dedans, je devais dire que j'aimais ça, que c'était amusant, parce que c'est ce que les mecs veulent entendre. Ou ne rien dire, pour éviter d'être frappée. La vraie moi était effectivement muette. J'écris pour cette partie de moi qui s'endormait en pleurant toutes les nuits d'avoir eu à en arriver là, pour le moi qui vomissais avant et parfois après, rempli de peur et de honte. Et j'écris pour les femmes qui en sont encore là, qui n'auront peut-être jamais la chance d'être entendues.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire